Le bricolage a la cote dans l’Hexagone

Le bricolage a la cote dans l’Hexagone

La crise étant passée par là, les Français font très attention à leur budget lorsqu’il s’agit de l’entretien ou de la réparation de leur maison. Au lieu de passer par les services d’un professionnel qui sont généralement onéreux, ils préfèrent réaliser eux-mêmes leurs travaux.

Un très bon moyen d’économiser son argent. Car le bricolage n’est pas uniquement une activité destinée à réduire ses dépenses. Il permet aussi de se ressourcer et de décompresser. D’après une étude menée par Ipsos-Brico Pro, 88% des Français se disent être des bricoleurs. 42% déclarent qu’ils se sont lancés dans cette activité depuis la crise. En outre, il faut savoir que les femmes sont aussi de plus en plus nombreuses à s’y mettre. D’ailleurs, les industriels l’ont bien compris et proposent désormais des outils adaptés au public féminin.

Différentes manières d’apprendre à bricoler soi-même

Bien sûr, avant de pouvoir maîtriser l’art du bricolage, il faut passer par la case « apprentissage ». Toutes les grandes enseignes de bricolage proposent désormais des ateliers où l’on apprend à bricoler dans les règles de l’art.

Ces mises en pratique sont tarifées à des prix abordables et peuvent être gratuites dans certains magasins. Si vous souhaitez des cours à domicile, c’est possible grâce aux coachs en bricolage. Moyennant rémunération, ces derniers se déplacent chez vous et offrent des conseils personnalisés et pratiques. Autre alternative : internet. Désormais, il existe beaucoup de blogs qui proposent des fiches-conseils en matière de décoration, jardinage, électricité, plomberie et autres. Tel est le cas du site sur la maison Focus Maison.

Donnez votre avis sur ce site :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!