La question du salaire est au cœur d’un vrai débat

La question du salaire est au cœur d’un vrai débat

Les employés sont toujours en train de comparer les différents revenus, car une question revient sans cesse dans leur esprit : « suis-je payé à ma juste valeur ? ». Il existe de nombreuses disparités entre les professions, cela est aussi valable entre les deux sexes.

Une augmentation après une baisse pendant deux années

Une récente étude a montré qu’il y avait eu une légère augmentation des salaires chez les trentenaires notamment dans le secteur des cadres. D’un point de vue général, les revenus sont  inférieurs à 1700 euros par mois. Dans le privé, les statistiques partagées par l’Insee sont totalement différentes. Depuis 2013, une augmentation de 0.5% a été enregistrée, ils touchent donc près de 2225 euros lorsque la CRDS et la CSG ont pu être déduites. Cette actualité est une bonne nouvelle puisqu’une baisse avait été observée pendant deux années consécutives.

Une hausse en partie expliquée par les cotisations salariales

Le débat est intense lorsque le calcul du salaire brut revient sur le devant de la scène. Ils sont nombreux à penser que la rémunération obtenue n’est pas celle escomptée. Il existe déjà une véritable différence entre les hommes et les femmes. Depuis de multiples années, elles réclament une égalité dans ce secteur, mais, au fil des enquêtes, nous constatons que les disparités sont toujours au rendez-vous. Les experts ont tenté d’expliquer cette hausse des salaires, ils ont pu découvrir que la raison s’articulait autour du taux des cotisations salariales. Ces dernières ont été revues à la hausse avec +0.25 point.

Les revenus des femmes augmentent plus rapidement que ceux des hommes

L’Insee reconnait qu’elles sont en partie responsables de l’augmentation des salaires. Par conséquent, les salariés ne jouissent pas réellement de cette situation qui a tendance à ne pas profiter au secteur de la construction selon les statistiques partagées. L’évolution des salaires nets de tout prélèvement est toutefois en faveur de l’industrie et des services aux entreprises. Le tertiaire réussit aussi à sortir la tête de l’eau. En se fixant sur les catégories socioprofessionnelles, la hausse est attractive pour les employés qui sont largement devant les cadres ainsi que les ouvriers. Les professions intermédiaires sont juste derrière.

Comme nous l’avons évoqué au préalable, le salaire des femmes est inférieur à celui des hommes, mais selon cette actualité, il aurait tendance à augmenter plus rapidement.

Donnez votre avis sur ce site :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!